cv maker

CV Maker : attention, arnaque à l’abonnement caché !

De nombreuses personnes confondent notre site avec le site CV Maker (cvmaker.fr) qui a mauvaise réputation.

Après avoir payé 2,95€ votre CV au format PDF, vous vous êtes rendu compte de prélèvements mensuels de 14,95€ de la part du site CV MAKER. Vous ne savez pas comment faire pour résilier l’abonnement ? Vous souhaitez vous faire rembourser ?

Pour vous aider, nous avons donc décidé d’écrire cet article qui indique la méthode à suivre pour ne pas payer les prélèvements et se faire rembourser.

CV MAKER, des plaintes à répétition

Nous avions écrit il y a quelques temps un article pour donner notre avis sur les différents site pour faire un cv en ligne. Parmi eux : cvwizard, onlinecv, livecareer, cvdesignr et… cvmaker.fr.

Depuis plusieurs mois désormais, de nombreux clients du site cvmaker.fr nous confondent et viennent se plaindre à l’équipe au sujet de prélèvements bancaires à répétition et non souhaités. Ce site profite du manque de transparence avec ses clients pour effectuer des prélèvements non souhaités. Selon les victimes, même après résiliation de l’abonnement caché, les prélèvements continuent et les menaces de paiement se font plus fortes…

avis cv maker

Malheureusement pour nous, les nom de notre site est très proche de CV Maker… Donc si vous avez encore un doute, nous vous invitons à consulter attentivement la facture qui vous a été adressée, le site dont vous êtes la victime est bien “CV MAKER” (CVMAKER.fr)

Et pour tordre le coup une bonne fois pour toute à cette confusion, notre site CV Market (CV-MARKET.fr) fonctionne sans aucun abonnement, sans engagement et sans prélèvement. Un seul paiement unique :

  • Nous ne demandons aucune création de compte,
  • Nous ne demandons aucune autorisation de prélèvement,
  • Nous ne stockons aucune donnée de carte bancaire,
  • Nous ne conservons pas votre CV en ligne, il est 100% à vous.

Votre CV est envoyé dans la minute au format natif Word, Powerpoint, OpenOffice… avec tout le nécessaire, juste après votre paiement en ligne. C’est rapide, facile et le CV est 100% à VOUS !

A l’inverse, le site CV Maker (CVMAKER.fr) fonctionne totalement différemment :

  • Vous créez votre CV directement en ligne,
  • Le CV n’est pas téléchargeable au format natif, uniquement en PDF non éditable. Vous avez donc besoin de revenir sur le site pour modifier votre CV.
  • Une empreinte bancaire est prise et des frais d’abonnement sont prélevés tous les mois après 7 jours d’utilisation.

CV MAKER, un système d’abonnement caché

Pour nous rendre compte de la supercherie, nous avons fait le test nous-même. Après avoir réalisé votre CV sur le site de CV Maker, un bouton “Télécharger votre CV” (mensonger) vous renvoie en fait vers une page intermédiaire de paiement qui énonce une liste d’avantages pour inciter à l’achat.

cvmaker.fr

Comme montré dans la capture d’écran ci-dessus, aucune fois il n’est mentionné clairement “prélèvements” ou “abonnements”. L’information n’est pas claire :

  • Le renouvellement après 7 jours (troisième point en partant du bas) ne précise pas l’objet du renouvellement. Dans la succession des informations, on imagine ici que ce sont les lettres de sollicitations qui seront renouvelées après 7 jours, et non le paiement...
  • La pastille verte et l’intitulé présentent cela comme un avantage et non comme un point de vigilance qui mérite toute l’attention, et surtout le consentement du client.
  • Le point est noyé (voir dissimulé) parmi les autres avantages du service.
  • “Effectuez UN paiement” est bien mentionné en introduction de la page, et non PLUSIEURS paiement.
  • Le prix apparaît comme barré (2,95€ au lieu de 14,95€) pour “accéder à votre compte qui vous permettra de modifier ou de télécharger votre CV”. Rien de plus n’est précisé.

Selon la DGCCRF, ce système est typique des abonnements cachés.

En premier lieu, il vous est impossible de sélectionner l’option de mensualisation, celle-ci est obligatoire et activée par défaut. En second lieu, le montant de cet abonnement est automatiquement débité chaque mois, même si le service offert ne convient pas. Le remboursement n’étant pas autorisé. Enfin, en troisième lieu, l’annulation ou la résiliation de l’abonnement est difficile. Elle ne peut se faire qu’en ligne, mais uniquement via un formulaire de contact si vous avez la patience d’attendre les 30 minutes affichées sur leur site internet...

Le service CVmaker est-il légal ?

Si on se réfère à l’article L. 221-5 du Code de la consommation, les informations obligatoires de la société ne sont pas toutes présentes sur le site internet et ne sont pas disponibles de façon claire sur la page de vente.

Il s’agit du nom ou raison sociale, adresse de siège social ainsi qu’adresse de courrier électronique, coordonnées téléphoniques, autres informations prévues (numéro RCS, capital social, etc.), coût total du produit ou du service ainsi que éventuels frais supplémentaires, frais de livraison, modalités de paiement, de livraison ou d’exécution, existence ou absence d’un droit de rétractation et modalités, durée de la validité de l’offre et du prix proposés, date ou délai de réalisation de la prestation de service.

Egalement, au moment de la conclusion de la vente, le consommateur n’est pas averti des conséquences de son engagement (article L. 221-14 du Code de la consommation) lors du récapitulatif de la commande. Il doit avoir la possibilité de modifier ses choix et de corriger ses erreurs éventuelles, lors de la confirmation de la commande (étape du « deuxième clic »), c’est-à dire lors de l’acceptation véritable de l’offre et de la conclusion du contrat, la mention « Commande avec obligation de paiement » doit s’afficher de façon claire et lisible.

Enfin, sur la réduction du prix qui est affichée de façon permanente (arrêté 77105 P du 2 septembre 1977), cette pratique commerciale a l’obligation d’être limitée dans le temps. Le cybermarchand doit donc, comme les autres commerçants, préciser les dates de début et de fin de ces opérations de promotion. Ce qui n’est pas le cas au jour où cet article a été publié.

Que faire si vous êtes victime d’abonnement caché ?

Après quelques expériences partagées avec les clients mécontents, la méthode ci-dessous est celle qui fonctionne le mieux (recommandée par la DGCCRF) :

  • Demandez l’arrêt du prélèvement, par courrier et en ligne :
    • En alertant le propriétaire du site en déposant un avis sur Trustpilot et en précisant votre N° commande
    • En alertant le propriétaire sur le site UFC Que Choisir
    • En utilisant le formulaire de contact disponible sur leur site dans la rubrique “Nous contacter”.
  • Réclamez le remboursement des prélèvements déjà effectués. Si vous êtes victime de pression, ne cédez pas. Ne vous inquiétez pas, en tant que consommateur, vous êtes protégé.
  • Contactez votre banque pour lui faire part du problème et voyez avec elle si il est possible de faire intervenir la procédure de “charge back”, qui permet d’obtenir le remboursement.
  • Déposez une plainte auprès de la direction départementale de protection des populations (DDPP), ou de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) de votre lieu de résidence.

Enfin, pour rendre service aux personnes qui pourraient être tentées de souscrire aux services de CV Maker, merci de contribuer à cet article en laissant votre témoignage en commentaire en bas de l’article.

Pour en savoir plus sur la procédure, rendez-vous sur le site de la DGCCRF

Quelques exemples d’avis négatifs laissés sur CV Maker (Trustpilot)

De nombreux commentaires ont été laissé sur le site d’avis clients Trustpilot. Dont une partie qui illustre bien le problème d’abonnement caché du service CVmaker.fr

avis cv maker

avis cv maker

avis cv maker

avis cv maker

Si cet article vous a aidé, si vous avez encore des questions ou si vous avez un témoignage à donner sur le service CV Maker, n’hésitez pas à commenter en bas cet article !

Vous aimerez aussi...

Lire le précédent Centres d’intérêt : comment booster vos hobbies ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés par le responsable du site avant mise en ligne. Merci de votre compréhension.

* Champs obligatoires