Anglais prenant le métro à Londres - CV Market

CV en anglais : comment rédiger un CV parfait ?

Le CV en anglais est indispensable si vous êtes à la recherche d’un emploi à l’international ou si vous rêvez de travailler dans un pays anglophone. Mais attention, le CV en anglais est complètement différent du CV en français. Pour vous aider à faire le premier pas vers l’aboutissement de votre projet, suivez tous nos conseils pour préparer votre Curriculum vitae...

Dans l’hypothèse où vous ne vous sentez pas assez aguerri pour réaliser votre CV en anglais, il est toujours possible de demander l’assistance d’un professionnel du recrutement sur notre site.

CV en anglais : une simple traduction du CV en français ?

Quand vous commencez à rédiger votre CV en anglais, la plus grosse erreur est de croire qu’il s’agit tout simplement d’un copier/coller de votre CV classique. Rien de plus faux. Suivez plutôt les conseils qui vont suivre...

Le mieux est de partir d’une feuille blanche. En effet, cela vous permettra d’éviter les erreurs de traduction un peu “mot à mot” ou même d’oublier certains éléments à traduire. Egalement, un CV traduit “texto” se voit assez vite des yeux d’un anglais natif. La structure des phrases et l’argumentation ne sont pas les mêmes. Donc un bon moyen de mettre en avant votre niveau de langue est de reprendre votre Curriculum Vitae complètement, avec la langue usuelle.

Votre anglais doit être irréprochable. Prenez garde notamment aux faux amis, très présents dans les CV des candidats non-anglophones. Par exemple « abilities » (capacités) ou encore « degree » (diplôme). Il est également important de vérifier plusieurs fois si vous n’avez pas mélanger l'anglais britannique de l'anglais américain.

Vous avez déjà réalisé votre CV et vous êtes déjà fatigué à l’idée de tout re-adapter en anglais ? Ne vous inquiétez pas c’est en réalité très simple. De plus, vous risquez de perdre beaucoup de temps à tenter de re-adapter les éléments de votre CV d’origine alors que les codes (mise en page, éléments obligatoires et optionnelles) ne sont pas les mêmes.

Par exemple, il est courant qu’un CV anglais dépasse une page (2 pages maximum). Cela permet notamment d’aérer la mise en page.

Le modèle de CV en anglais

S’il ne se traduit pas mot à mot, le CV en anglais ne se présente pas non plus de la même manière. Afin de montrer que vous êtes capable d’évoluer dans un environnement international, optez pour cet ordre de rubrique...

L’en-tête du CV, l’état civil : « Personal Details »

En Angleterre, les recruteurs apprécient lorsque l’en-tête est très détaillée. Comme en France, vous devez faire mention de votre prénom, de votre nom, de votre adresse et numéro de téléphone (travail et domicile). La photo du CV est optionnelle mais recommandée, notamment pour les postes de commercial ou en marketing.

En revanche, attention à la réglementation américaine : évitez toutes les mentions sur votre nationalité, votre âge, votre sexe et votre état matrimonial si vous postulez aux Etats-Unis. Depuis la mise en place de mesures anti-discrimination, même les photos sont proscrites.

Objectif professionnel : « Professional Objective » (ou « Career Planning » en américain)

Comme pour le CV français, cette partie sert à la fois d’introduction et de résumé de votre profil. Cela doit être utile pour le recruteur qui souhaite comprendre votre valeur ajoutée en quelques secondes. Indiquez votre projet professionnel ainsi que le poste que vous souhaitez occuper.

Expérience professionnelle : « Work Experience »

C’est bien connu, les anglo-saxons sont beaucoup plus tournés vers la pratique que la théorie, c’est donc la rubrique la plus importante du CV en anglais. Cette partie du Curriculum Vitae doit donc se positionner avant celle sur les diplômes.

Comme pour le CV en français, il s'agit de distinguer les stages formateurs (training period ou internship) des autres expériences professionnelles que vous présenterez en commençant par le dernier poste occupé.

Quand vous allez décrire vos expériences, soyez exhaustif en préférant la rédaction à l’usage des tirets. Soyez également précis dans les dates (mois/année). Détaillez vos résultats (achievements), votre valeur ajoutée (added value), vos performances (KPI) et les objectifs atteints (target reached). Votre CV doit montrer un intérêt business pour l’entreprise. Bref, du concret ! “Please cut the bullshit” comme dirait les anglais…

Avant de vous lancer dans l’écriture de vos expériences professionnelles, gardez bien en tête qu’il y a de grandes chances que le recruteur ne connaisse pas les entreprises dans lesquelles vous avez travaillé. Précisez donc son activité. Expliquez également les trous inexpliqués en donnant clairement les raisons du changement de situation.

Formation initiale : « Education »

Dans cette rubrique, ne faites mention que des diplômes obtenus après le baccalauréat, dans l'ordre antichronologique. Idéalement réduisez aux plus significatifs pour détailler les cursus suivis : majeures, options, matières, résultats obtenus. Si possible, donnez des informations supplémentaires sur les écoles fréquentées (ex: ESSEC, Top french business school).

Dans un CV américain, vous pouvez également faire mention des jobs qui ont permis de financer votre cursus universitaire, les recruteurs américains y sont sensibles.

Faites bien attention à utiliser l’équivalence de diplôme adéquate :

  • Doctorat : Ph.D
  • Maîtrise : Master's Degree
  • Licence : Bachelor’s Degree
  • DEUG de philosophie : Two-year university degree in philosophy
  • BTS : two-year technical degree
  • Grande École : Top school.
  • Ecole de commerce : Business school
  • Ecole d’ingénieur : Engineering school
  • Prépa : two-year intensive program preparing for the national competitive exam for entry to business/engineering schools

Formation continue : « Training » ou « Courses »

Vous pouvez mettre en valeur vos formations professionnelles via une rubrique dédiée. Il s'agit en fait des formations suivies dans le cadre de votre activité professionnelle. Ne signalez que les plus significatives en durée.

Compétences spécifiques : « Special Skills »

Comme pour le Curriculum vitae en français, il s’agit de la rubrique où vont figurer vos compétences informatiques, les logiciels que vous maitrisez, et les langues étrangères (foreign languages). N’en dites pas trop non plus, pour éviter les redondances avec les autres rubriques. Si vous sentez des redondances avec certains éléments déjà présents dans la rubrique “Work experience”, priorisez cette dernière section.

Concernant les langues étrangères, indiquez votre niveau de maîtrise comme suit :

  • Bilingual french /english
  • Fluent english
  • Working knowledge of italian
  • Basic ou Conversational spanish

Attention toutefois à ne pas être trop ambitieux sur votre niveau de langue. Par exemple “bilingual english” implique de parler la langue presque comme un natif. Si ce n’est pas le cas, indiquez que votre niveau est courant (fluent). Vous pouvez également préciser les séjours passés à l’étranger. cela pourra montrer votre intérêt pour le pays concerné et faire un bon sujet de discussion lors de l’entretien.

Divers & centres d’intérêt : « Miscellaneous » ou « Hobbies »

De moins en moins anecdotique auprès des recruteurs français, cette rubrique est très valorisée aux Etats-Unis. La rubrique centres d’intérêt doit être soignée de la même manière que les autres en y indiquant vos activités sportives, associatives, bénévolat, votre permis de conduire… Elle doit rester “sérieuse”, c’est à dire centrée sur des valeurs ou des qualités qui vont valoriser votre activité professionnelle.

Références : « References »

C’est la plus grande spécificité du CV en anglais. Pour les recruteurs Outre-manche, il convient d’y noter 2-3 contacts professionnels aptes à vous recommander. À la différence des États-Unis, où il suffit d’indiquer que les références sont disponibles sur demande, via la formule : « References available upon request. ».

Dans le cas où vous souhaitez en mentionner, indiquez le Prénom, Nom, position dans l’entreprise ainsi que ses contacts téléphonique et email.

Exemple de CV en anglais

Pour vous aider à réaliser votre CV en anglais, voici un exemple de CV qui pourra vous donner une idée plus précise du rendu. Cela vous donnera ainsi une bonne synthèse des éléments précédemment évoqué.

Vous aimerez aussi...

Lire le précédent Ma startup a échoué. Dois-je le mentionner sur mon CV ?
Lire le suivant Le CV vidéo : comment faire ?